Shiroki Tsubasa ALA ALBA, le p'tit prof revient!

Publié le par Nashi


Salut les grands loups, Sacchan AKHTS vous parle!

Bonne nouvelle que je suppose que les plus fervents connaissaient déjà, Mahou Sensei Negima revient, sans doute pour sa plus belle animation.
Negima! Shiroki Tsubasa ALA ALBA
(L'AILE BLANCHE)

Les studios Shaft, qui s'étaient déjà chargés de la communément appelée "Saison II" et réellement appelée Negima!? ou Shin Negima (sortie en France en ce moment, si je me rappelle bien, ou alors pour bientôt!), poussent en effet l'histoire de Negima en profondeur en poussant jusque dans l'animation des chapitres 176 à 183 de l'oeuvre écrite originale de Ken Akamatsu (je précise d'ailleurs que ces chapitres ne sont pas encore disponibles en France.)
Negima!
connaît donc en ce moment sa troisième (ou serait-ce la quatrième, si l'on considère les OAVs Haru et Natsu comme un anime en soi?) adaptation animée avec ALA ALBA qui sera constituée au total de trois OAVs. Chacune sort en même temps que l'un des tomes du manga d'Akamatsu au Japon, à raison de : la première le 12 août 2008 (déjà sortie) avec le tome 23 du manga, la seconde le 17 novembre avec le tome 24 et enfin la dernière le 17 février avec le tome 25.

Évidemment, je suis pas diplômée des devins, je n'ai vu que le premier épisode. Je précise d'ailleurs que je ne résumerai pas ce dernier ni les chapitres modèles des tomes suivants, tout simplement parce que je ne veux premièrement pas faire de spoilers le manga n'étant pas accessible jusqu'à un tel point en France, et ensuite parce que... J'avoue, je n'ai pas lu ces chapitres et du coup je ne suis en rien calée.^^"
Je me contenterai donc de faire la pub d'ALA ALBA du mieux que je peux en servant simplement une opinion objective et construite.

LES PLUS

•Plus de fidélité.
On avait connu Negima!? comme d'une extravagance affligeante... Pour quiconque ce serait attendu à une reprise bien fidèle du manga d'origine. Car si ce second anime reprenait avec une touche personnelle appréciable, avec un esprit assez ouvert pour ça, l'univers et les personnages de Negima!, le synopsis en était tout nouveau, totalement différent, rien à voir avec le fil de l'histoire d'Akamatsu. Malgré tout, un anime drôle et un peu fou (SHAFT.), et un scénar bien sympa, la "Saison II" des studios reste appréciable, mais peut-être un peu décevante pour les "puristes" en la matière. ALA ALBA n'a rien à voir. La fidélité est frappante autant par le physique des personnages que par le fil de l'histoire. Côté personnages, on trouve par exemple Kotarô Inugami et Al-euuuh! "Kûneru Sanders", présents depuis un petit bout de temps maintenant dans le manga mais éternels absents de l'anime –et pour cause ; par ailleurs, finie les bizarreries de couleurs (de cheveux notamment), le détail de la fidélité est poussé jusqu'aux fameux yeux vairons d'Asuna qui étaient tous les deux bleus dans Negima!? –je vous dis pas le choc pour les "puristes". Plus de souci de ce côté-là maintenant!

•Des graphismes super!
Negima!?, dans ses débuts surtout, nous l'avait déjà appris, Shaft, c'est bon pour les yeux. C'est encore plus vrai avec ALA ALBA. Je viens de donner l'exemple de l'apparence des personnages qui se fait encore plus fidèle, et de plus, Shaft range de côté son petit grin de folie qu'il glissait partout dans son premier travail sur le manga, (fins des épisodes... bizarres, personnages de Motsu et Shichimi, parodies de graphisme parfois) qui étaient bien sympas aussi mais qui n'ont, reconnaissons-le, pas leur place dans l'oeuvre de Monsieur Ken. Enfin ALA ALBA se révèle un anime haut en couleurs au sens bien propre du terme, qui a de l'audace et n'hésite pas non plus sur le contraste. Et en plus, tenez-vous bien! Natsu matsuri bien jolie à voir dès le premier épisode! ...Ah, merde, j'ai fini par en faire, du spoiler...

•La Negima crew de retour!
Eh oui, c'est qu'on commence vraiment à s'attacher à elles, les seiyuus bien-aimées qui suivent les projets Negima! en tous genres depuis le début et qui prêtent leurs voix à Negi et à ses chères élèves. Elles sont toutes là, de nouveau, au rendez-vous, et on adore ça! D'autant que ça fait bien plaisir aussi de remarquer que leurs voix s'affirment de plus en plus ; forcément, après trois animes, elles auront eu le temps de bien s'approprier leurs persos respectifs! Aux fans de la compagnie de Rina Satou, Kanda Akemi, Yuki Matsuoka, Noto Mamiko et j'en passe, ne manquez pas un nouveau rendez-vous, ça fait toujours plaisir d'entendre des jolies voix bien japonaise. À la grande famille s'ajoutent cette fois Marina Inoue et Daisuke Ono qui assurent respectivement le doublage de Kotarô et Kûneru.

LES MOINS

•Un Negima... Trop "élitiste"?
L'anime commence sur les chapeaux de roues mais ne propose quasiment aucun résumé du manga jusqu'aux chapitres qu'il conte. Résultat, une bonne connaissance du manga est nécessaire pour comprendre quoi que ce soit au synopsis et à de nombreux changements ayant survenu depuis le début du manga. Le fan non-informé se posera par exemple comme questions, en voyant ALA ALBA : "Pourquoi ils sont autant à être au courant de la magie?", "Qu'est-il arrivé à la coiffure de Chachamaru Karakuri?", "Mais que fait Ayaka avec ses dossiers?", ou autre. Pour pouvoir vraiment bien suivre ALA ALBA et le fil de son histoire, il faut avoir pu trouver les lires des scans, franchement bien plus trouvables d'ailleurs en anglais qu'en français, il faut s'y tenir, et ça, c'est pas forcément donné à tout le monde. Mauvais point pour le public français spécialement, en fait. Mais les graphismes pètent, alors même si ce n'est que pour ça, regardez quand même, ça vaut le coup!

•Un opening et un ending décevants
On s'attends, avec des graphismes aussi fantastiques, à un opening et un ending de qualité, extravagants quoi, d'autant que Shaft nous avait habitués à bien mieux avec le fameux Yume☆Minnade de l'OAV du printemps ou encore 1000% Sparking, et aussi l'ending A-LY-YA! qu'était bien fun. L'opening ici n'est qu'un amas de boules portant un numéro (allusion aux 31 filles de la classe) le tout en couleurs bien flashys, et une traduction anglaise des lyrics de la chanson qui fait un petit coucou de temps en temps ; un peu facile, non? Encore heureux qu'on ait tout de même une image plutôt sympa d'Asuna à un moment. Pour l'ending, du surfait! Shaft ressort sa solution pratique et facile et projette des illustrations en couleurs du manga en les changeant de temps en temps grâce à la technique qui ne leur est que trop connue du "glissement d'images", le tout sur un fond gris un peu austère. Les musiques qui vont avec? Des remixes de Happy Material et Kagayaku Kimi He, opening et ending de la toute première adaptation animée de Negima! cette fois par les studios Xebec. Si ces remixes sont assez sympatoches en version courte, la version longue ne présente absolument rien d'intéressant par rapport, sachant que, le Monsieur DJKnuX ayant utilisé des versions courtes des chansons pour ses remixes, on entend trois fois de suite un couplet et un refrain exactement identiques. Ça finirait presque par vous faire mal à la tête...


J'en suis là de ma petite introduction. Maintenant, à vous de voir si ça vous dit, mais en tant que fan de Negima! je vous le conseille malgré ses mauvais points qui ne valent pas les éloges qu'on doit à cet anime. Pour moi c'est un MUST, et le meilleur anime de Negima! qu'il nous ait jamais été donné de voir. À vous d'en juger!

Publié dans Animes

Commenter cet article

AKHTS 07/09/2008 11:17

ilpalazzo>> XD Pas besoin de t'excuser, tout le monde a ses opinions, et quand c'est constructif c'est encore mieux... De mon côté je ne dis pas non plus que Negima a uniquement des points positifs, en fait je le lis uniquement pour les personnages secondaires cools, quasiment *SBAF* et pour la graphique.^^"En tout cas merci pour un commentaire constructif et pertinent, on n'en voit pas forcément tous les jours des critiques comme ça.

Claire 06/09/2008 17:43

Arf, celui-là a vraiment l'air d'être le meilleur de tous, dommage que j'ai finis par décrocher Negima... Bel article, en tout cas ^^

ilpalazzo 05/09/2008 01:58

sorry, mais je n'aime pas du tout negima... J'ai acheté le premier tome pui lu les autres a la Federation Nationale des Acheteurs de Cadre ( comme le gros pauvre que je suis) mais j'ai rarement été aussi peu emballé par un manga ... ( en fait, il est carrément rare que je n'aprecie pas un manga, ne serais ce que pour le delire)Des le premier tome, j'y ai vu une redite éhontée de love hina transposé à un gros truc de pedobear, agrémenté de fan service completement inutile et franchement lassant ( surtout pour les fan de love hina, je trouve) et de magie, ressource basique et facile pour creer des intrigues, des rebondissement et des gags.mais apres, bon, hein... je suis totalement fann de grosses daubes donc je sais pas si mon avis est vraiment fiable (surtout que je m'adresse içi a une fan)