Bienvenue dans la conspiration.

Publié le par Nashi

"La société complote contre nous...Et elle fait des victimes comme moi..." (Quatrième de couverture du premier tomme de NHK)

Ça en a pas mal parlé ces derniers temps un peu partout sur le net: La censure dans l'édition française du manga "Bienvenue dans la NHK" (le titre est traduit par l'édition) que certain trouvent scandaleuse et d'autre moins sauf qu'au final tout le monde est pris dans le truc et en oublis de parler du mangas en question ( et puis bon, pour 3 images de gamines apwals hein). Pour vous, un article garantit sans aucune mention à la censure et seulement du NHK.



Le manga est édité chez Soleil, coute 7 euro et 50 centimes (ounch), le rabat de couverture est jolie tout plein et son poids est exactement de.... On va faire de la bonne critique là, j'le sent.

Tout le mangas est centré sur Satô, l'anti-héros par excellence: un héros qui a des cernes, qui se drogue, boit, fume, regarde du porno, est paranoïaque et surtout: n'est pas sortit de chez lui depuis maintenant 4 ans. Satô est un hikikomori, une personne qui reste cloitrée chez elle à cause d'une phobie des autres, du système, enfin ce genre de chose quoi. Sa petite vie tranquille composée grosso modo de glandouille et de flemme va être bousculer quand une vielle dingue et sa nièce bien mignonne viendront distribuer des tracts sur les hikikomoris... Passé complètement ridicule devant les 2 en avouant presque qu'il en est un, Satô s'envoit un shoot dans le cornet et à la révélation:

Lui et tout les hikikomoris sont le fruit d'une conspiration venus toute droit d'une chaine financé par la redevance de tout les japonais. Une chaine qui diffuse un grand nombre d'anime de qualité pour généré en masse des otakus qui deviendront eux aussi des hikikomoris. Derrière tout ça? La maléfique Nippon Hikikomori Koukai, la NHK donc.



Ça donne le ton hein?

Le gros de l'histoire commence quand Misaki, la nièce cité plus haut, rencontre à nouveau Satô alors que celui-ci voulant prouver qu'il n'était pas un hikikomori à essayé de trouver un travail (sans est suivis la meilleure sortit à base de tracteur de l'histoire). Misaki, va offrir à Satô de faire partie de son projet: un programme révolutionnaire pour conduire les hikikomori sur la voie de la rédemption... Cherchant à esquiver la réalité Satô ce fait passer pour un concepteur de jeux vidéo et va finalement, avec l'aide de son voisin ( dont il à défoncé la porte pour cause de tapage diurne) qui est un véritable otaku lolicon et se proclamant intéressé uniquement par les filles en 2D, se lancer dans la création d'un jeu porno...

Ouais, quand votre vendeur de mangasse lis à haute voix dans la boutique " la quête de la richesse à base de conception de jeu érotique" vous pouvez supposé qu'il vient de vous faire une crasse.

Satô même s'il est bien entouré (on y retrouve la mystérieuse Misaki, aide sociale bénévole...Ou pas. Yamazaki, l'otaku en puissance accro aux jeux érotiques et a toute les héroïnes moe ( " Ce qu'il faudrait c'est des filles robots pour nous consoler! Ouais! Sony et Honda qu'est-ce que vous foutez dans vos labo?!" ). Ou encore la sempai de Satô: Hitomi, une hypocondriaque qui se promène avec une belle collection de gélules et qui a en plus transmis à Satô sa paranoïa des conspiration " ) reste quand même le personnage le plus intéressant de l'histoire sinon le plus drole et très certainement le moins sains.

Hikikomori de première catégorie, Satô à cause des influences des différentes personnes qu'il va rencontrer va devenir pire entre 2 mieux provoqué par Misaki. Toujours dans l'excée, Satô après avoir recus du matériel "d'inspiration" pour son eroge de la part de Yamazaki va devenir un véritable lolicon remplissant un disque dur de 30 giga en une semaine avec des images et vidéo ou encore prendre des photo volée à la sortie d'un collège. Ce fait rafistoler par Misaki puis redeviens un gros hikikoori en puissance en découvrant les MMORPG... Remonte sur la voie de la guérison...Puis rechute encore, entrainée dans une histoire de suicide collectif sur internet... Et ainsi de suite, le tout restant toujours bien délirant comme il faut. (Bon y a quand même le minimum syndical d'émotion mais ça ne gache rien du tout. )

Pour ce qui est des différences anime et manga c'est pas super flagrant (reste à voir le final vus que l'anime ne comporte que 23 épisodes si je dis pas de conneries), le traitement change un peu mais le fond reste vraiment le même, idem au niveau dessins où dans les 2 cas c'est plus qu'honnète (après sur un anime tranche de vie l'animation casse pas des briques mais c'est bon quand même). A noter l'ending de Kenji Otsuki qui est aussi responsable des droles mais douteux openings de Sayonara Zetsubou sensei et de l'OAV de la même série. (Violence visuelle, faites gaffe)

Hooo! On va quand même y faire référence, tant pis pour ce que j'ai dit plus haut: 3,4 images de gamines nues sont masquées et la quatrième de couverture a un fort seyant "Parental Advisory", bon manque que le film plastique quoi, penser à acheter un Naruto avec votre NHK histoire d'équilibrer la balance ou simplement pour oser faire face à votre vendeur. A noter aussi que à la fin du manga sont présent un lexique et des notes de Satô quand à son travail de scénariste du jeu ( dont le héros est un charbonnier, s'te classe).


Pendant ce temps: Plus que 9 jours avant la sortie de Castelvania: Order of Ecclesia, jeu que je n'achèterai pas avant noël puisque d'ici là on pourra surement le trouver à moitié prix en occasion. Pas la peine de votez au tournois Tsundere cette semaine, ça ne va devennir intéressant qu'avec les demi-finale (notamment le Louise VS Haruhi qui fleurent bon l'EPIC BATTLE). Vous pouvez aussi écouté les mélodieuses voix de Ilpa et Concombre (aux amateurs de yaoi et tsundere, il y a un fouet et 2 hommes dans ces vidéos). Sinon entre ça et de la propagande nazi mon coeur balance... 

Un article à la va vite et pas tip top mais qui est tout de même plein de PASSION.

Publié dans Mangasses

Commenter cet article

kems_0_80 01/01/2009 02:55

" . . . Y'en a bien qui achétent Naruto !"Nashi, 2008

Nashi 01/01/2009 14:45


Il est 2h55 est tu n'a rien de mieux à faire que lire mon bloug... Ca promet le bac français Kems ^^.
Pour ce qui est du cafe manga j'essayerai toujours de faire un coup de pub quand il l'aura ouvert^^.


Ubik 23/11/2008 09:45

promis je fonce dès que j'ai les sous :p

Ubik 22/11/2008 19:45

Ilpalazzo m'en avait parlé mais ton article (la polémique mise de côté) m'a donné envie de tenter de le coup pour cette série !
Comme quoi il en faut peu pour me faire remette le nez dans du manga ... xD

Nashi 22/11/2008 22:47



Au risque de ne pas dire quelque chose de plus constructif que l'article entier:


Fonce, c'est de la bonne : D



ilpalazzo 22/11/2008 10:22

ué, je sais... il ne sortira jamais chez nous T_T
consollons nous avec du loli!

Nashi 22/11/2008 19:30


Fais gaffe Ilpa, pensez à du loli c'est déjà un crime : D


ilpalazzo 21/11/2008 14:21

need le roman! il parait qu'il est bien plus cru/trash
et la censure, franchement, osef. y'a quoi , trois images de petites filles apwal qui disparaissent? osef un peu, quand même

Nashi 21/11/2008 19:18



Yeeep, c'est comme comparé 99F le film et le roman^^. Par contre va falloir te mettre au jap' l'ami parce que d'ici qu'il sorte...


Et Yep, seulement 3 petites filles, vraiment partit en belle sucette st'histoire.