[Edit]Pourquoi il faut perdre son temps à regarder un anime pour gamins! XD

Publié le par Nashi


XDD Mais à qui je cherche à mentir? Cet article est une grosse blague, probablement, sachant que je parlerai ici d'un truc que je suis probablement, avec une basse minorité, la seule à aimer...
Salut le people, ne me tabassez pas si je vous octroie cet article que vous jugerez sans doute inutile simplement pour prouver que je suis active ici... Mais j'aime ce truc, que voulez-vous, c'est ça le pire. Ici Sacchan AKHTS, qui pour une fois tient sa promesse en vous présentant une vieillerie...


BONOBONO TV
(ぼのぼの)

Eeh ouais. Adapté d'un manga de Mikio Igarashi —datant de la fin des 80s—, suivant directement un film adapté de cette même série qui était sorti en 1993, Bonobono TV est un anime pour enfants composé d'épisodes de 15 minutes, vu à la télévision japonaise TV Tokyo de 1995 à 1996.

Bonobono est un truc bleu une petite loutre de mer mignonne, innocente et au grand coeur, qui vit près d'une forêt peuplée d'animaux divers et variés qui font l'objet de nombreuses aventures : Sunadorineko "le chat qui sait tout", Kitsune-kun, Dai Nee-chan et Sho Nee-chan... Sans oublier les deux meilleurs amis de Bonobono, Shimarisu, un écureuil VIOLET (O_o) flippant à ses heures, et Araiguma, un tanuki qui s'il avait été une fille aurait pu être inscrit au tournoi des tsundere tant il passe son temps à taper sur tout le monde.

Vous allez vous dire : WTF, la v'là qui vient nous parler d'un truc pour gosses sans intérêt et dont on peut même plus trouver facilement de VOSTFR. O_o Ce qui est vrai. Mais malgré tout on peut encore récupérer quelques VO sur le tube, et me voilà à faire l'avocat du diable en vous donnant les quelques raisons pour lesquelles, si vous avez le temps une fois de temps en temps (wow, ça fait beaucoup de temps O_o), je vous conseille d'y jeter un oeil malgré tout :
-C'est bien connu, dans le monde de l'anime, on aime les petits animaux kawai, tout petits et adorables ou bien carrément chiants à leurs heures perdues. Eh bien, avec Bonobono TV, ceux qui se sentiront visés par ce "on" ne seront pas déçus : dans cet anime, il n'y a tout bonnement que ça. Outre les graphismes un peu bizarres ou les couleurs étrangement surnaturelles —c'est un anime pour les petits, il faut il faut, hein!—, ils sont tous là, du dangereux ou tout mignon en passant par celui qui passe son temps à piailler... Le tout avec, bien sûr, quelques tics de langages bien classiques qui plaisent toujours, de~ su!
-La voix de Bonobono. Déjà que le personnage est cute, mais notons qu'il possède un débit vocal jamais vu dans le monde de l'anime, ou en tout cas très rarement. Parmi les trois seiyuus qui ont eu la chance d'interpréter le personnage, Kumiko Watanabe (illustre doubleuse qui travailla notamment pour Inuyasha ou Keroro Gunsou) prête comme d'habitude une voix adorable, et fait parler Bonobono de façon si lente que c'est sans aucun doute le personnage qu'on comprend le mieux même quand comme moi on ne pige rien au japonais.
-Araiguma et ses diverses séances de torture face aux autres personnages. Autant avons-nous le fameux kick de la mort tellement connu —et qui rend 'achement bien, mine de rien, quand ça vous est octroyé par une patte de tanuki!— mais aussi pas mal de techniques variées telles que je-te-pète-la-colonne-vertébrale, je-t'étrangle, etc., ce qui en tout constitue finalement les moments les plus trash de l'anime, et qui nous sort aussi un peu de la routine cute mais parfois barbante, avouons-le. C'est toujours agréable, même si c'est tellement cliché, de voir un petit Shimarisu qui s'envole dans le ciel en hurlant et en tourbillonnant plus vite qu'un fresbee!
-Le petit signe particulier de la série... Vous connaissez, ces petites gouttes de transpi qui s'envolent dans le ciel quand le personnage est gêné? Ouaip, dans Bonobono y a ça aussi, et avec la mention "bruitage de merde" en prime! XD Allez savoir pourquoi, ça me fait toujours marrer...
-Les ending (hai, y a pas d'opening là-dedans O_o), au nombre de deux, notamment le premier qui, avec sa véritable continuation et Araiguma qui continue de gueuler sur tout le monde, est sacrément cute. Le détail à ne pas rater, le petit perso qui se casse la gueule à la fin et qui change régulièrement... XD Les deux endings, Chikamichi Shitai et Love, Two Love, sont interprétés par Suga Kyouko. Le moins sans doute : pas vraiment d'originalité, pas de chorégraphie (sauf celle de la fin du deuxième ending, mais on a rarement vu plus bordellique en matière de choré O_o), et des musiques qui restent aussi sereines, mignonnes et gentilles que tout le reste, on voit moins sauvage même si dans la deuxième on ose les deux notes de guitare électrique XD. Mais on aime quand même...

Aah là là... Je vois déjà s'élever contre moi mille otakus en colère parce qu'à cause de cet article inutile ils auront perdu leur temps. Mais franchement, ne serait-ce que pour ces minimes avantages cités, pour les voix ou pour les tronches en patate des personnages qui sont aussi trippes, et également, je parle en connaissance de cause, parce que pour ceux qui manipulent un peu le graphisme il y a parfois de bons gifs à faire (XD), quand le cas échéant on s'emmerde royalement, entre deux Youtube Poop et un Kirby Mix, ça fait pas de mal de changer un peu! Allez manger de l'animal rose et bleu, ça changera pas votre vie mais ça reste mignon! XD

 (D'accord, d'accord, PARDON! Ne me plombez pas trop, s'il vous plaît! XDD)

EDIT: Et sinon pendant ce temps, le donjon des mouettes profite du quartier libres pour écrire l'article de la semaine ailleurs.

Publié dans Animes

Commenter cet article

Nashi 14/12/2008 22:43

Une loutre de mer bleu passe encore...Mais avec des pieds?XDSi on part dans les animes pour enfants faudra p'tet finir par parler de l'age d'or de france 3 (Dexter, Mes parrains sont magiques,...)