Hoooo que tu a de longues dents.

Publié le par Nashi

Ce que j'aime avec les jeux à série comme les Zelda ou les Sonic c'est que un opus récents n'est jamais aussi bon que les anciens, en fait une fois qu'une saga à acquis un opus de bonne facture y a plus moyens que les fanboys le lâche, au mépris de ce qui peut bien sortir après... C'est comme ça qu'on se retrouve avec des sujets de ce genre où la réponse apparait comme une évidence pour tous, où la justification n'est plus nécessaire car on vient de citer LA référence. Pour Castelvania c'est Symphony of the night ( et c'est vrais qu'il est bien en plus, 'fin Alucard tout ça quoi...) et cette intro n'a finalement aucun intérêt sinon peut être introduire un article que je ferai peut-être un jours pour parler de ces vieux fans aigries qui conchient tout ce qui ne date pas au moins de l'époque où ils avaient encore des dents de lait. En attendant je pourrai vous parler du dernier sortit sur nintendo DS :


Castelvania : Order of Ecclesia

Bon déjà premier constat qui ce fait dès l'intro: On quitte les graphismes manga aux quels on a eu droit dans les derniers opus pour un look plus sombre, plus cool, plus chasseur de vampires quoi... Déjà ça c'est pas mal. Je ne sais pas pour vous mais à part Soma Cruz ( et encore, il est juste plus cool que les autres), je trouve quand même que pour le chara-design c'était plutôt une régression et contrairement à Advance Wars dont les changements radicaux d'ambiance ont perturbés pas mal de joueurs, je pense que revenir à un look plus "mature" est vraiment bienvenue... Nop et puis sans rire, Shanoa quoi^^.
Autre changement radical, un qui déplaira peut-être au vieux aigries cité plus haut mais qui est vraiment sympa : Le système des glyphes.

Je dois dire que j'ai pas acheté Portrait of Ruin parce que premièrement je suis pas fan des duos de personnages "où t'avance pas sans l'autre" , c'est déjà pénible dans les légos-kek-chose, c'est certainement encore pire dans un Castelvania. L'autre truc qui m'a fait ne pas l'acheter c'est qu'après le système des âmes qu'avait installé les 2 opus avec Soma Cruz en tant que héros (souvenez vous, presque tout les monstres posséder une âme qui une fois avalé permettait d'utiliser les pouvoirs du dit monstre) j'ai eu peur d'être 'achement limité dans le domaines des magies, de la customisation du personnage, ce genre de chose quoi... Le système des âmes d'attaques, de soutient, ect. C'était une trouvaille géniale, l'abandonner ce serait un vrais retours en arrières , comme si on virer le coté RPG du soft.

Le système des glyphes pousse le truc des âmes encore un peu plus loin...Et en plus il l'améliore. Les glyphes késako d'abord? Simple, ce sont des symboles magiques qu'y se trouvent parfois en pleine nature, scellés dans des statuts ou encore qu'on drop sur les carcasses encore chaudes de vos ennemis ( à noter que la quasi-totalité du bestiaires est inédits ce qui est vraiment cool... Même si  on regrette la disparition de la maid-démone qui attaque à l'aspirateur). Ces glyphes sont aussi votre seule armes. Yep, si dans la tout les autres Castelvania en plus des différents types de magie il vous rester la possibilité d'y aller à la gros bourrin avec la bonne grosse épée et ainsi faire pleuvoir le sang et les tripaille, dans Order of Ecclesia c'est finis, où presque. En fait même les armes sont maintenant des glyphes, il existent donc des glyphes pour balancer des éclairs, des boules de feu ou des rayons laser. Il existent aussi des glyphes rapière épée, faucille, marteau et j'en passe.
Toujours sur les glyphes, vous pouvez en équipé un pour chaque mains, si la plupart du temps j'ai additionner 2 glyphes de la même espèces (2* épée / 2* foudre/ ect...) , il est aussi possible de faire des combinaison plus intéressantes selon les différentes faiblesse de vos ennemis où les combos que vous chercher à réaliser (ouip, on peut faire des combos dans ce jeu, en s y prenant bien ça peut même faire très mal). Dernier points sur les glyphes, la possibilité de les "unifié" pour lancer une bonne grosse attaque des famille style pluie de flèches, épée géante ou langues de feu bien balèze. Rien à reproché du coté gameplay donc. On retrouve d'ailleurs les bon vieux truc comme le double saut, le pas en arrière rapide ou le coup de pied sauté. Viennent à ça se greffer des trucs comme passer à travers certains murs ou voler (mais tout ça n'arrive que vers la fin du jeu.)

Du coté de l'histoire, petite nouveauté (enfin pas tant que ça vus que ça fait un moment qu'ont ne joujoute plus avec des vrais Belmont) vus que le jeu se déroule après la disparition du célèbre clan des chasseur de vampire... Du coup paf, l'humanité qui est bien ennuyé pour chasser l'autre palôt aux dents longues est obligée de trouver un nouveau truc pour ce débarrasser du prince des ténèbres (et puis une héroïne avec un fouet...Soyons sérieux). C'est l'ordre de l'Ecclesia (et une fois encore on se dit que les mecs du marketing ils ont bien jouer leurs coup au moment de trouver un titre au soft. A noter que cet ordre secret virtuel déchaine les passions de ceux qui voient des signes partout) qui après de longues recherches mettra au point l'arme ultime contre Dracula : Le glyphes Dominus. Seule glyphe au pouvoir suffisamment grand pour vaincre le prince des ténèbres, c'est à Shanoa, la plus méritante des 2 apprentis du grand manitou de l'ordre, que revient la tache de porter le dit glyphe... Sauf que voilà, l'autre apprenti jaloux au possible décide de voler le Dominus et pour faire bonne figure, en profite pour violenté Shanoa avec suffisamment de force pour qu'elle perde la mémoire et ses sentiments... Et oui, et oui.
Bon je vous épargnerai le spoil (pas comme sur JV.com d'ailleurs, faisez gaffe au test. Le spoil est pas bien grand mais c'est quand même dommage de l'apprendre comme ça) sur l'histoire et ses rebondissements, je peut quand même dire que le tout tient la route et se laisse suivre avec plaisir, on en demande pas tellement plus au final vus qu'on est quand même là pour poutrer de la créatures de basse-fosse.

Ho! Autre grande nouveauté, toute l'aventure ne se déroule pas dans un château comme il est coutume de le faire dans un castelvania, mais dans une multitude de map de taille variable avec Boss, coffres cachés, pièces secrètes et monstres locaux. A noter aussi l'apparition d'un village qui vous sert grossos modo de QG avec son échoppe et ses villageois à libérer un peu partout dans le jeu .A noter que ces mêmes villageois vous proposerons ensuite des quêtes optionnelles qu'il est bon ton d'accepter quand on veut obtenir les objets les plus rares et les plus efficaces... Ca et puis ça rallonge quand même pas mal la durée de vie du jeu en plus de ne pas se contenter de tous êtres des " va bourriner ce monstre pour me ramener ceci..." .

A noter aussi qu'une fois le jeu finis une première fois il devient possible de faire un new game + (soit recommencer le jeux au niveau ou vous avez finis, avec tout vos objets et tout vos glyphes...Oui, pas tant que ça d'intérêt sauf peut être pour le re-faire en difficile (et le jeu est déjà plutôt dur même en mode normal ) ) ou alors de recommencer le jeu avec l'autre disciple de l'ordre. C'est...Différent, déjà parce que Albus (c'est son nom) est beaucoup plus bourrin que Shanoa et parce qu'il ne peut pas utiliser les glyphes (reste tout de même une bonne puissance de base et la possibilité d'utiliser quelques coups d'une puissances plus qu'acceptable)...Seul bémol de ce mode c'est qu'il n'est pas du tout scénarisé ( et à coté de ça on à pas non plus accès au menu d'équipement, aux objets ou même au bestiaire ce qui est quand même dommage quoi... Après on ne va pas trop se plaindre vus que les développeurs auraient aussi pus ne pas le mettre et qu'il est quand même bien plus agréable que le mode Julius de Dawn of Sorrow.


Un jeu qu'il est bien donc...Et sinon pendant ce temps : J'ai bus du Orangina vert...C'est spécial ( reste-il vraiment de l'orange dans ce truc d'ailleurs...Non, y en a il jamais eu?). Le dernier trailler de Madworld me conforte dans l'idée que pour trouver ce jeu faudra plus chercher du côté de l'import où dans une boucherie qu'à la fnac ( on s'en fout, un jeu aussi violent ou seul le sang apparait en couleur ne peut être que bon).
Dans un autre registre je suis désormais condamner à finir gros, sale, bête et moche. Ne plus sortir de chez moi et me contenter de relations sexuelles déviantes et virtuelles... Oui, je l'ai acheté, je suis une loque, je me hait:


Publié dans Jeux video

Commenter cet article

Saru No Ben 11/01/2009 16:20

Castlevania: okay, meme si je ne l'ai pas fini car pas asser power up car sa me les brises.Mais animal crosing, non de diou, tu trouve pas que c'est le copier coller de la version ds?

Nashi 11/01/2009 21:00


Pour Castelvania même je l'ai finis au niveau 53 si ça peut te donner une marge^^...Après faut sur-abusé de Melio Scutum (bouclier ultime pour les boules de feu et les chauves-souris) et de Vol
Ignis (colone de feu).

Pour Animal Crossing je suis un faible donc je me plaint pas trop...Mais c'est vrais qu'il y a de l'abus de ce point de vue,  plus je joue et plus je me rend compte que la Wii aurai quand même
permit 2,3 trucs kewl en plus. (Et en plus le centre ville n'est vraiment pas grand...Après faut voir sur l'année, les nouveaux persos événementiel tout ça... Après pour le Wi-Fi ça reste rigolo^^)


Concombre masqué 06/01/2009 18:24

J'ai joué qu'à Aria Of Sorrow, j'suis à la bourre!!Dire qu'une série se bonifie en étant plus mature... je sais pas. Avec Advance Wars, ça semblait vraiment hors de propos, c'était vraiment trop... différent par rapport à l'ambiance originale!Animal Crossing : Noooooooooooooon qu'a-tu fait malheureux

Nashi 06/01/2009 19:23


Ah, pour Advance Wars la nouvelle ambiance est surtout une question de gout mais pour ce qui est du coté stratégie la dernière version est vraiment pas mal, meilleurs que les 2 dernières en tout
cas... Non parce que les super pouvoir et les pouvoir relai c'était vraiment, vraiment Too Much quoi, quand dans le même tours t'a la puissance qui augmante de 30%, que tu joue 3 fois, ect... St'un
peu gros =D

Pour Animal Crossing...Je sais, j'ai honte, je me reveille toute les nuit mes draps souillé...De larmes. Le pire c'est que j'aime bien ce jeu, si j'était un vrai ouf je pourrai bien faire une
chronique Animal Crossing mois par mois pendant un an Xp