FLCL

Publié le par Nashi

Au départ j'étais partit pour faire un billet plein de passion, un billet inspiré par la claque que venait de me mettre les 6 OAV de Furi Kuri, un anime de la Gainax et édité chez nous par Dybex depuis un moment...Sauf que arrivé au moment d'écrire ce que j'avais ressentit devant cet anime je me suis retrouvé en plein syndrome de la feuille blanche... C'est bien simple, cet anime ma déchiré le cerveau de bout en bout et dans le sens positif du terme, sauf que voilà, il m'a tellement déchiré la cervelle que j'ai du mal à transposer ça sur le .txt, c'est pour ce genre de raison que je n'ai pas fait d'article sur Gurren Lagann par exemple, en même temps GL à une grosse hype derrière lui alors que FLCL n'a pas tellement d'article qui lui sont consacré. Pour résumer, la meilleure lecture qu'on peut faire de la suite du billet c'est encore de ne pas le lire pour directement se jeter sur les 3 DVD de la série.



Difficile de parler du scénario de FLCL, pas que la série n'en possède pas mais plutôt que le rythme est tellement rapide qu'on à pas forcément le temps de tout saisir. En fait, l'anime part tellement dans tout les sens qu'on à du mal à saisir quand il s'agit d'un passage "scénario" ou d'un passage "a gag" .En même temps on ne peut pas non plus dire que le scénario de l'anime ont s'en fout vus que de toute façon l'anime est suffisamment barré pour qu'il n'en est pas besoin (Excel Saga par exemple), même si on ne pige pas toujours tout on sent quand même qu'il y a quelque chose derrière ces 6 OAV et pas seulement une suite de gags.

Du coup comme le scénario est bien confus, on peut toujours parler des personnages. Autant le faire simplement, ils sont tous attachants, même les potes du héros qui ne sont pas pourtant des prix Darwin en puissance ne sont pas une gène, idem pour tout les personnages secondaires (le père du héros notamment que j'aime beaucoup). Les "3" personnages principaux sont encore plus sympa à suivre, on à d'abord Haruko, une femme étrange se trimballant toujours avec une guitare dont elle se sert comme d'une arme et qui rencontre le héros en le reversant en Vespa. Vient ensuite le héros, Naota qui est bien plus qu'un bête faire-valoir de l'héroïne contrairement à Fate Stay Night ou Claymore, c'est tant mieux vus son rôle principal dans l'anime. Enfin,Mamimi une amie du héros dont on ne sait juste qu'elle est la petite amie du frère du héros même si elle semble un peu trop attachée à Naota, Mamimi étant peut-être mon personnage féminin favoris de l'anime, j'sais pas, je la trouve plus touchante que l'héroïne quelque chose dans ce gout là. En même temps de tout l'anime on apprend finalement peu de choses de chacun des héros, Haruko étant peut-être la plus présenté et encore, on en sait finalement bien peu.



La réalisation quand à elle est probablement le gros point fort de l'anime, c'est simple ça pète de partout tant graphiquement que musicalement. Moi qui n'aime généralement pas la J-pop, j'ai aimé celle de Macross Frontier et carrément adoré celle de FLCL, beaucoup de J-pop bien rock, beaucoup de grosse guitare électrique qui pulse, beaucoup de puissance musicale dans les tympans donc. Suffit de voir l'ending ou quelque pistes de l'OST pour vouloir voir l'anime, suffit de voir l'anime pour vouloir avoir une guitare électrique, suffit d'en avoir une pour se rendre compte que c'est pas aussi facile à jouer et solide que dans les animes.OST géniale donc et animation pas en reste, tout les épisodes font l'amour à la rétine tant c'est beau, ça et une utilisation des couleurs amusante, un peu comme celle d'un dessin animé d'enfant mais alors en fichtrement bien animé.

Et au final il y a tant à dire sur cet anime que je m y perd et vous fait un billet de lopette, de toute façon vous aurez compris l'idée générale, il faut voir cet anime!


Pendant ce temps: Je part en vacances la semaine prochaine ce qui est une bonne occasion pour lancer un troll: Sephiroth est un moins bon méchant que Kefka (FF6). Voilà, ça c'est fait et sinon Hearth of Darkness est fichtrement cours, je ne m'en souvenais pas.

Publié dans Animes

Commenter cet article

Corti 25/04/2009 03:05

Je te plussoie à 100%. Y compris pour Kefka. Sephiroth, c'est rien qu'un emo qui loose.

Nashi 25/04/2009 13:02


=D , j'espère pour toi que tu n'a pas un visage très connus parce que c'est le genre d'opinions qu'il vaut mieux garder pour sois lors des conventions^^.
En attendant, Kefka est plus charismatique et "crédible" que Sephiroth, Kefka n'est pas un gros bill mais bien un humain qui en étant retors et pourris jusqu'à la moelle devient quasiment un Dieu.
Rien que pour ça il mérite une place supérieure à Sephiroth dans le panthéon des vilains.


n 24/04/2009 20:49

et merci qui =3 ?

Nashi 24/04/2009 20:57


Mwarf, je me roule dans mes confuses, j'aaurai du te citer =p


Rodin Pandarex 24/04/2009 20:18

AAAHHH !!! Un des grands classiques de la Gainax, où l'on peut voir le 1er effet "Bullet time" de la japanimation, ainsi que l'intégration total de la 3D dans une scène 2D où on peut voir un sublime 360° autour d'un personnage ... des rpouesses techniques de fou pour l'époque. (repris plus tard par un peu tout le monde)Par contre, fait gaffe : "the pillows", c'est un groupe de J-rock pur ! va pas dire aux fans que c'est de la j-pop rockisée XDPareil, FLCL, c'est bon, on en mange et remange jusqu'à explosion !

Nashi 24/04/2009 20:56


J-Rock? Pour moi toute la musique jap et de la J-pop, faudrai que je sois un peu moins sectaire de temps à autres XP
Point de vue prouesse technique c'est clair, la série date de 2000 mais elle serait sortit au printemps dernier que personne n'aurai retrouvé à redire (d'ailleurs je voyais moi-même pas ça si vieux
lors de mon visionages de la série).