Dango, Dango, Dango Daikazoku

Publié le par Nashi

Cet article s'attend à un flot déchainé de trolls mesquins, velus et sales comme blogchan sait en fournir. Nop parce que aujourd'hui le donjon parle de Clannad ce qui ne déconne relativement pas.

Petit remerciement de vigueur à Amo entre parenthèse qui m'a fait (re)découvrir la série que j'avais laissé tombé après avoir maté le premier épisodes en vitesse qui ne m'avait pas sur-emballé. Je me suis finalement replongé dedans sans grande conviction...J'ai franchement bien fait! J'ai eu du rire, de l'émotion mais de la vraie émotion qui tache hein, avec des larmes et tout ce qui n'était pas vraiment prévus. J'ai vus Shuffle! l'harem-drama je connait, je mate l'horizon les testicules sur le bureau l'air de dire que MOI je suis un homme, un vrais, un qui ne pleure pas devant de la 2D, du Kyo-cancer-de-la-japanime-ani et pourtant en moins de 12 épisodes j'ai la virilité qui a sortit le drapeau blanc tout simplement parce que Clannad c'est bien, ça fait du drama mais ça sait le faire tout comme ça sait faire rire, ce qui donne FORCEMENT une bonne série.



Le pire c'est que Clannad commence pas avec les épisodes les plus aguicheur qui soit, Tomoya, délinquant va tout les jours à l'école sans grande conviction. Un jour sur le chemin il croise Nagisa, jeune fille fragile blablabla, voilà grossos modo ce que raconte le premier zode, on découvre aussi la petite bande de pote, ça n'a pas franchement de prétention, c'est pas franchement tip-top, je comprend pourquoi j'ai largué après visionnage de l'épisode en question, surtout que je n'aime pas Nagisa et le côté relou qu'elle affiche dès le premier épisode, je zappais ses interventions quoi... Et puis finalement, après avoir sans grands espoir relancé la machine et vu quelque épisodes on découvre un peu les personnages, on se rend compte par exemple que Tomoya est finalement un des meilleurs héros d'anime-harem parce que non seulement il à une personnalité mais surtout parce que celle-ci ne donne pas envie de lui jeter des cailloux, pire on apprécie Tomoya parce qu'il arrive même à être un héros de qualité (et dans ce genre d'anime c'est rare, Zero no Tsukaima, Fate Stay night et bien d'autre ne peuvent même pas s'en vanter). On se rend compte aussi que les personnages secondaires sont fort agréable aussi comme Sunohara qui est quand à lui le "pote du héros un peu concon" le plus drôle que j'ai pus voir ce qui est là encore une chose rare vu que généralement on à envie de faire bouffer des morceaux de verre à chaque fois que ce genre de personnages l'ouvre, sauf que lui est drôle et qu'on rit de bon cœur avec lui (enfin, plus souvent "de lui"). Plus important encore, le casting féminin qui ressemble au cliché de base des productions du genre, l'amie un peu bourrin, la fille à la santé fragile, ect.. Sauf qu'il est finalement d'une qualité assez surprenante, encore une fois je zappe sur Nagisa qui m'a parut un pitit peu relou pendant toute la première saison (mais qui à l'avantage d'avoir un père qui est sur-sur-énorme niveau drolerie) mais à côté d'elle on à tout de même Kyou, Kotomi ou Fuuko. Fuuko qui à un arc de grosse brutasse vus qu'il ressemble à une sorte de gigantesque backstab organisé vu que c'est un personnage à la fois bien marrant et puis PAF, fin de son arc, tu viens de te faire feinter et t'a un peu mal, reste que ses interventions sont très bonnes.



J'ai parlé d'arc juste avant, principe de découper l'histoire en groupes d'épisodes centrée sur tel ou tel personnage, ce qui est bien dans Clannad c'est que les arcs sont relié par un fil rouge assez fort pour que l'anime n'ait pas l'air trop découpé, ça s'enchaine bien et c'est franchement cool (là où dans One Piece par exemple les arcs sont séparé à coup de hache), ce qui l'est moins c'est la taille de chacun. Long pour Fuuko (ce qui ne m'a pas franchement gêné vus que j'ai enchainés les épisodes avec le sourire) qui s'étale sur une bonne partie de la première moitié de la première saison (paske y en à 2, j y revient), l'arc de Kotomi qui est bien cool aussi vu à qu'elle point Kotomi est un concentré de mignon (certain dirons autiste, moi je dis mignonne, vwala) puis l'arc de Kyou et de Tomoyo qui sont quand même vaguement inexistant, surtout celui de Kyou ce qui est bien dommage, 'fin ça à suffit à donner une des meilleures scène de l'anime et une séquence de ouin-ouin convaincante sur l'épisode 18. Du coup, bah faut aimer Fuuko, Kotomi et surtout Nagisa quoi parce que sinon on en à pas vraiment pour son argent, surtout que dans la saison 2...

Presque tout le monde est absent, Tu aime Tomoyo, Kyou, ou plus simplement toute les filles hormis Nagisa? Mauvais! Elles sont absente pendant quasiment la totalité de la saison 2 ce qui est incontestablement un point négatif pour elle, point négatif qui est vite rattrapé par la qualité de la seconde saison et quand je dis qualité là je parle de celle des violons que l'anime s'amuse à nous sortir. Si la saison 1 ta mis en émoi, tu va chialer ta race comme jamais sur la saison 2, la saison 1 est GENTILLE, la saison 2 est TRISTE, mais vraiment.



Par contre elle a la mauvaise idée de commencer étrangement, à comprendre par là que plutôt que de satisfaire tout les fans qui hurlent MOAR KYOU & TOMOYO ('fin les deux donzelles ont quand même chacune un épisodes bonus qui leurs sont consacrée, celui de Tomoyo étant bien parce qu'il est bien et celui de Kyou bien parce que...Juste parce que y a Kyou par contre) , Kyoani décide de se centrer sur des personnages secondaires ce qui est foutrement discutable niveau intérêt. Certes l'arc de Sunohara est bien, très bien même mais il ne dure que 4 épisodes et du 4 au 11 y a globalement tout qui est à oublié, pas que ce soit mauvais au point de cracher dessus mais bon, c'est pas franchement intéressant et la secondes saison aurait très bien pus se passer de ces épisodes, bref c'est difficile mais on tolère parce que tout le monde dit du bien de la seconde partie de cette deuxième saison...Bah ils ont raison, c'est violemment bien et surtout ça ressuscite les glandes lacrymale des plus insensibles parce qu'il y a quand même des épisodes qui sont violemment puissant à ce niveau, le pire c'est que tout du long on pense comme dans le premier Clannad ou plutôt comme dans toute les séries de ce genre : "Ca n'arrivera pas, pas d'inquiétude, c'est juste un petit coup de pression que l'anime envoi =D" et boum dans ta djeule, on t'avait prévenu et pourtant tu n'a pas voulu nous croire et là il ne vous reste plus que vos yeux pour pleurer et croyez moi, vous aller le faire, pas qu'une fois en plus. De grosses claques émotionnelles ,j'ai pleuré à l'épisode 18 (ce qui est 2 épisodes trop tard en fait) parce que je n'ai pas réussit à croire aux gros coup de violons survenu un peu plus tôt, je n y est pas cru! J'étais franchement trop surpris que Kyoani ose ce genre de truc pour comprendre vraiment ce qui était en train de se passer (j'ai eu le même coup dans l'épisode 8 de Gurren Lagann)... Bon par contre y a un problème de timing assez moche dans cette seconde saison : L'ending super jouasse. Vous vous prenez en pleine face un truc qui vous explose le cœur à en pleurer et 2 secondes après PAF "tagada tsoin-tsoin" c'est l'hymne à la joie, WHAT?! C'est comme balancer le générique de Bob l'éponge après les images des attentats du 11 septembre, c'est pas franchement adapté quoi...



Les openings des 2 saisons sont par contre assez anecdotique comme une grande partie des musiques qui en plus d'être extraite du jeu qui a servis de base au bousin, tourne en boucle pendant les 2 saisons. Par contre certain thème comme celui de Nagisa qui est l'instrumentale de l'endings de la première saison est juste sur-sympa, reste bien en tête et est franchement agréable à chacune de ses apparitions, sauf dans la secondes saisons où il apparait à chaque fois pour vous faire chialer d'avantage et il y arrive le bougre. Pour ce qui est de la réalisation globale, bah autant dire tout de suite que c'est franchement très bon, mais vraiment quoi, l'animation est sur-agréable, on sent que y a du pognon derrière quoi, surtout que en 47 épisodes (répartit en 2 saisons de 23 et 24, 49 au total si on compte les 2 épisodes récapitulatifs) ça ne baisse pas d'un iota. Ah! Par contre je crache de manière ostentatoire sur l'épisode 22 de la saison 2, ok ça offre un happy end mais c'est un peu sortit de nulle part tout ça non? Et en plus de ça ça fout à la poubelle les épisodes de 16 à 21 ce qui est bien dommage vu que c'est les plus beau de toute la série, non et puis fuck, j'ai pas chialé pour rien quoi...

Clannad est en tout cas une sacrément bonne série selon moi, un bon mélange rire/larme qui est bien maitriser, une animation qui fait plaisir à voir et des personnages qui sortent des poncifs...Ou alors vous pouvez haïr cette série sans même y jeter un œil juste parce que c'est du Kyoani et que prendre le risque de verser la moindre larmes est pour vous le comble du déshonneur, j'irais pas jusqu'à dire que c'est débile comme réaction mais bon je le pense quand même.

Publié dans Animes

Commenter cet article

Arch 20/02/2010 17:08


Toujours pareil. Il y a bien des gens qui trouve Naruto émouvant, hein ? Bon Ok, exemple en mousse mais juste pour dire que soit on accroche comme une limace scotchée sur sa feuille, soit le taux
d'ennui devient si élevé que c'est une torture de retenir son doigt d'appuyer sur le bouton accélérer.
Pour Clannad, je te rejoins pour le début bien casse-pied. Par contre, je n'ai pas trouvé que ça s'arrangeait tant que ça. Les pleures, c'est pas comme le rire, il suffit pas de voir quelqu'un
chialer pour que je m'y mette. Coté humour, rien de transcendant non plus. Certains passages font un peu rire tout au plus.
En conclusion, j'ai pas accroché. Moi, le coup du "je te fais du mal mais c'est pour ton bien" ça me reste dans le nez. Et c'est là-dessus que se base la plupart des tragédies de Clannad, si on
regarde bien. Bref, je l'ai trouvé moyen sur certains points, bon sur d'autres mais jamais excellent. Après, je dis quand même que c'est peut être le meilleurs de son genre... Un genre décidément
loin de mes préoccupations.


Nashi 20/02/2010 21:50


Nagisa est sacrément bof dans Clannad mais c'est surtout "les second rôles" qui sont sympa, l'arc de Fuuko ou celui de Kotomi sont quand même pas mal.
Après oui forcément tout le monde ne peut pas accroché à ce genre d'anime, m'forcément. Néamoins je reste persuadé que ça change agréablement des shonen et autres et l'ascenseur émotionel est de
bonne qualité, mais encore une fois si on aprécie pas...


Tabris 16/09/2009 16:21

Il faut remarquer que KyoAni a adapté le VN de Key, donc le scénario suit (en gros) un des déroulements du jeu, ils ont rien inventé. Puis à la fin, on comprends l'utilité de certains arcs qui semblent hors sujet lors du premier visionnage.

Faust 16/09/2009 03:23

Mouais...perso, j'aime pas trop les animes "violons", ça m'emmerde plus qu'autre chose et Clannad n'a pas fait exception. J'ai tenu 8 épisodes, je sais pas comment j'ai fait...Et puis bon, pleurer devant un anime, voilà quoi...ce sont que des dessins (assez moches pour Clannad) après tout ;)

Nashi 16/09/2009 18:51


Ha ça, on est receptif ou on ne l'est pas =D
Par contre Tomoyo et Kyou quoi, tu ne peut pas dire que c'est de la mauvaise 2D m'enfin!
Enfin, que ce soit devant un film, une situation réelle ou un anime, je pense que le truc qui te fait pleurer c'est l'émotion véhiculé par le bousin, qu'importe que ce soit des dessins au final.