Jagshamesh my name is Shadi.

Publié le par Nashi

Mouip, à la base je comptais faire une bonne grosse intro des familles remplie de moment de bravoures drolatiques et quelque jeux de mots bien trouvés, le problème c'est qu'il est pas loin de 1h du matin au moment où j'écris ces lignes ce qui explique peut-être pourquoi j'ai pas franchement la foi. Par contre comme j'ai encore moins la foi de tenter vaguement de dormir sans succès je croit que je vais plutôt donner mes impression à chaud sur un truc bien sympatoche découvert par le biais de la signature d'un des membres de Thalie : Yu-Gi- Oh The abridged series.

Crée par Little Kuriboh, gloire à ce monsieur de le internet, YGHTAS est une sorte de gros gros résumé de toute la saga animé de Yu Gi Oh sous forme de parodie humoristique et là je sens que certain sont déjà partit ce qui est tout à fait normal tant le truc fleure à première vu le machin vaguement parodique et vaguement rigolo... Sauf que non, là où on aurait put obtenir un viol-nostalgie d'une qualité franchement mauvaise, on obtient un truc franchement marrant et qui en plus se permet le luxe de réellement coller à son ambition d'être un résumé de la série originale (et non un bête détournement moyennement sympa). Déjà parce que l'humour parodique est bon, je veux dire que contrairement à un Scary movie, on voit pas forcément arriver les gags une dès les bandes-annonces avant le film, les gags collent bien aux personnages (dont certain sont franchement sur-excellent en version parodié, je pense notamment à Shadi ou Bakura) et la série n'hésite même pas à se parodié elle même en faisant des références à elle même ce qui est toujours rigolo à voir.



Pas de véritable nouveauté par rapport à l'anime original si ce n'est les doublages et le montage audacieux du truc, les images, musiques (avec bien sûr des ajouts pour ajouter au LOL de la parodie) et personnages sont bien évidement conservé et presque fidèles à eux même. Le tout est en anglais mais traduit en français par, d'un côté Nemotaku (qui traduit aussi les "Ask that guy with the glasses" signe évident de qualité) et Shakka et de l'autre par Niki et MLA-kun. Les deux traductions se valent, la team Nemotaku étant plus rapide que celle de Niki, par contre cette dernière offre en bonus une sorte d'index des références qui peut être sympa si vous ne pigez pas tout. Comparez et faites vos choix camarades.

Pendant ce temps: Folie, j'ai testé le remake de pokémon argent, ce jeu provoque des émois un peu partout dans mon corps dès l'intro et je ne vous parle même pas du jeu en lui même. Professeur Layton et la boite de Pandore sort demain, toujours sur Nintendo DS et c'est probablement très bien et toujours rien de nouveau du côté de l'Editotaku si ce n'est le tournois des seifuku (commenté chez Axel) qui vise à élire le meilleur uniforme scolaire du monde de la japanime, un tournois qu'il pourrai presque être objectif donc.

Publié dans Animes

Commenter cet article

Nemo 24/09/2009 12:59


Merci pour le coup de pub ! Ca fait toujours plaisir de voir qu'on fait pas ça pour rien. :)

Sinon sur l'abscence d'explications, c'est une volonté de notre part. Quand tu regardes la version originale, il n'y a personne pour te montrer où sont les références ou les gags un peu cachés. Ca
fait partie, selon nous, de l'expérience YGOTAS d'avoir aussi à chercher un peu.

PS : Je voudrais pas faire mon grammar nazi mais c'est Yu-Gi-Oh et non pas Yu-Gi-Ho !


Nashi 24/09/2009 19:02


Tu fait bien, cette erreur est un scandale.