Retour vers le futur 2D.

Publié le par Nashi

Le rythme de parution de ce blog devient franchement aléatoire ce qui n'est pas très bon, la faute à moi même qui voulant faire un article sur Kingdom Heart 358/2 days à toujours repoussé l'écriture du bousin histoire d'avancer dans le jeu...Sauf que à 21h de jeu je doit en être maximum au deux tiers, zut! Du coup, de mes cartons, j'ai du sortir une de ces bonnes vielles astuces d'article de secour : Faire un top 10? Nop, une vidéo commenté? Encore faut-il avoir un jeu, un rapport de matage avec plein de série dedans? Ha mais oui, mais non, mais lol. Je ne regarde que 3 séries en ce moments dont l'éternel One piece ce qui fait que je n'ai rien à dire, y aurai bien Weeds mais en parler moins d'un mois après l'article de Concombre...Nop. Et puis là paf, au hasard d'une conversation on me reparle d'un film d'animation jap' qui m'avait fait de l'œil à sa sortie et que j'avais oublié depuis : La traversée du temps.



S'te bonne surprise. L'anime commence avec un pitch sympatoche, Makoto une lycéenne garçon manqué et franchement maladroite trouve un jours par hasard une graine qui va lui permettre de remonter le temps. Sympatoche mais pas super original non plus, ça manque de téléphone portable et de concours organisé par un Dieu du temps et de l'espace, plus sérieusement ça sent le petit film tranche de vie tout sympa mais pas transcendant, surtout que Makoto a deux amis avec qui elle forme une petite bande qui boivent du thé jouent au baseball après les cours. Sans mentir, le film est effectivement un tranche de vie pendant les 40/50 premières minutes du film (qui dure environs une heure et demie), de la tranche de vie qui passe bien parce que pas trop répétitive et surtout bien marrante puisque l'héroïne étant un peu bébéte à une très grosse tendance à utilisé son nouveau pouvoir pour tout et n'importe quoi, ça enchaine les heures de karaoké, ça réussit sans problèmes les interros et ça s'arrange même pour mettre un de ces pote en couple, ça rigole, ça chatoye (oui, vraiment), c'est amusant quoi.



Et puis là, c'est le drame. Enfin pas vraiment, vers la seconde moitié du film, l'héroïne découvre que le nombre de bond temporel qu'elle peut faire sont limités (une limite qui apparait sous la forme d'un tatouage sur un de ces bras), elle découvre aussi que les bonds qu'elle fait dans le temps pour éviter divers ennuies peuvent en provoquer d'autre autrement plus grave à d'autre personne, un élève qui va par exemple se faire martyriser parce que Makoto a décidé de le laisser faire une erreur à sa place...Et là on va me dire que je mate un peu trop d'anime dans ce genre là pour un vrais mâle viril et tout mais figurez vous que dans cet anime il y a encore une fois une histoire d'amour, bien amenée et surtout très bien traité. C'est d'ailleurs elle qui va servir de fil rouge du milieu à la fin du film et qui va donner un final qui chatouille les glandes avec virulence, moins que la fin de Clannad mais bien quand même. Une bonne histoire d'amour va de paire avec de bon personnages et là on est plutôt bien servis avec une Makoto qui est franchement marrante, espiègle, une garçon manqué qu'on aimerai voir plus souvent dans ses animes ou dans son lit, BREF. Ses deux potes ne sont pas mauvais non plus, Chiaki qui malgré une tare génétique de taille (le pauvre est roux) reste un personnage genre "meilleur-pote-qui-aime-le-baseball-et-faire-des-blagues" , qu'on voit arriver gros comme une maison pour une révélation mais absolument pas pour l'autre et enfin, dernier sidekick avec Kousouke qui est un peu la voix de la raison du groupe, il a des lunettes, est gentil et plait au filles, un mec bien quoi, cliché mais pas trop néanmoins vus qu'il reste plus que supportable si ce n'est sympathique lui aussi.



Vient maintenant la réalisation...Oui, alors je vais pas parler de gouffre pour désigner ce qui sépare le budget de certaine série d'animation et ce genre de film mais on est pas loin du compte. Le film est tout simplement super beau, en fait il a cette esthétique que j'aime beaucoup et qui ne manque jamais de me rappeler le film Digimon (surtout le second arc, avec la représentation franchement canon d'internet), les bonds dans le temps par exemple m y font furieusement songer, bref c'est surement le genre de dessin qu'on adore ou qu'on déteste mais personnellement j'accroche à fond. Niveau musique par contre, rien noter de particulier, ça s'écoute bien mais faut vraiment y être attentif pour remarquer la musique, même si finalement ne pas remarquer une piste musicale quand il s'agit d'une musique d'ambiance ça peut-être plutôt positif, ça veut dire que la musique fait son job. Comme on est pas dans un film où ça explose de partout dans une débauche de sang et de ferraille, difficile de parler de l'animation qui est franchement correcte mais qui n'a pas non plus de grands moment à animer, c'est de la tranche de vie quoi, pas un anime de mecha.



Une très bonne surprise que cet anime en tout cas. Mignon tout plein, une histoire d'amour qui n'est pas gnangnan à en vomir et finalement un truc franchement glop à voir. A noter que si vous comptez initier un jours vos amis à l'animation japonaise sans non plus passer par l'éternel Miyazaki, La traversée du temps est une très bonne pioche. (Piano Forest aussi d'ailleurs, j'en reparlerai (ou pas) un de ces jours.)

Publié dans Animes

Commenter cet article

aliosha 01/12/2009 19:27


Oui oui, huhu !


aliosha 29/11/2009 03:10


Ah tiens. Je l'ai vu y a quatre-cinq mois, et oui, effectivement c'est une bonne surprise. Je regrette un peu que le scénario ne soit pas encore plus poussé.
Mais l'histoire d'amour — tardive ! — est vraiment extraordinaire.


Nashi 01/12/2009 19:15


Vrais que d'une certaine manière, pourquoi le visiteurs du futur est là? D'où ça sort vraiment la graine du temps, toussa n'est pas très approfondis.
Petite déception sur la fin quand même, toute petite, tu voit certainement de quoi je parle =D


Gen' 10/10/2009 17:15


J'avais vu le film peu après sa sortie jap, et c'est vai qu'il est vraiment sympa, j'ai été agréablement surpris. Ce que j'ai vraiment apprécié, c 'est cette impression de "poursuite" perpétuelle,
et la gestion du drame dans tout ça.

Bref, un film d'animation peu connu mais franchement bien fait :)