Tactic mais pas trop...

Publié le par Nashi

S'il y a bien un type de jeu qui ne déchaine pas la presse et qui est considéré comme au mieux aussi glamour qu'un troll se curant le nez c'est bien les T-RPG (et certainement bientôt les jeux musicaux vus la qualité toute relative du dernier Samba de Amigo sur wii). Presque pas importé en France et encore moins souvent traduit, il y a pour le moment que 2 grand nom qui reviennent: Fire Emblem (moyennement connus par la plupart des amateurs moyen de jeux vidéo, faut dire aussi que le jeux est pas mal hardoss avec des morts définitives, des cartes parfois bien chaude, des dialogues plein de mots, ect) et la série des Final Fantasy tactic.
Tout le monde connait la saga des Final Fantasy, moins nombreux sont ceux qui connaissent la branche tactique de la série, encore moins nombreux sont ceux qui savent qu'il y en à eu un avant les FFT advance... Le premier Final fantasy, sortit à la base sur PS1 (re-sortit sur PSP et traduit en plus) FFT : The Lions Wars est considéré encore aujourd'hui comme le meilleurs (et surtout le plus dur) des 3 FFT...Donc plutôt que faire un articles tout sympa-cool sur un jeu qui à déjà était plus que testé, je vais vous parler du pire de la série: FFT Advance 2 (sur Nintendo DS, ouaip ils ont quand même gardé Advance. )



Pour ceux qui débarquent (et parce que le Donjon ce veut assez tout public pour tout expliquer), les T-RPG sont des RPG bien différent des autres par le fait que les comba se jouent sur des cartes divisée en une multitude de cases et où le sens tactiques à souvent plus d'importance que le levelling de masse (d'ailleurs il est rarement possible de faire du bon gros leveling dans ce type de jeu). Des combat un peu comme Dans Advance Wars pour ceux qui auraient vraiment du mal à voir de quoi il s'agit.

Dire que le premier FFTA (sur gameboy advance donc) était une tuerie serait mentir même si ça reste un jeu bien sympathique et assez innovant, de multiple races, des jobs super nombreux (archer, ninja, proxénète, ect), plus d'une dizaine de capacités par jobs et une durée de vie plus que satisfaisantes (300 missions, une guerre de clan et bien sûr la customisation de ses persos). Là où tout ce crunch un peu c'est sur le scénario et son coté "enfant" tout d'abord (bon, c'est clair que par rapport à The Lions Wars ça casse pas 3 pattes à un canard mais même si c'est niais ça reste relativement acceptable, quelques personnages intéressants au minimum syndical, des liens entre chaque protagonistes et 2,3 petits events imprévus), ça et quelque petits malus qui bout à bout peuvent vite gonflé même si pour la plupart ce sont des truc qui dépendent largement de la personne qui joue (ne pas pouvoir se déplacer librement dans les villes, clan trop béliqueux ou les Juges par exemple).

Même si c'était pas le jeu du siècle, le peu de T-RPG et la grande richesse de celui-ci plutôt bien accueillit par les joueurs ont finalement conduit à un deuxième opus sur nintendo DS, sortit en Europe un certain temps après la sortit japonaise. Acheter à la Japan Expo je ne donne mon avis que maintenant (c'est à dire quand on ne le trouve plus en fnac) pour une seule bonne raison, évité au gens de le prendre d'occasion.
Autant commencer directement par ce qui fût le gros malus du premier et qui s'accentue dans le deuxième: Le scénario.

J'avais dit plus haut que FFTA premier du nom n'avait qu'un souffle épique là où The Lions Wars avait carrément une bourrasque, et bien FFTA2 lui n'a même pas un courant d'air. Là où March (héros de FFTA) voulait rentrer chez lui en détruisant le monde imaginaire qu'est Ivalice et ce au périls de son amitié et de son amour, Russo (héros de FFTA2) veut rentrer chez lui pas trop tard pour pas que sa tante s'inquiète...Des motivations labellisé "Famille de France" . Là où FFTA avait une gallerie de personnages plutôt sympathique voire même avec un charisme acceptable (Ezel Berbier ou Juge suprême Cid par exemple, je ne compare qu'à FFTA pour montrer la différence entre les 2 et parce que ça commence à dater la dernière fois où j'ai touché au premier sur PS1 ) , ceux de FFTA craignent tous, exemple pertinent du héros à qui on foutrait bien des claques juste pour le plaisir (genre cancre un peu idiot et réduisant tout à un axe bien---mal (ou peur---amour pour les amateurs de film^^) et avec autant de charisme qu'un chewing-gum collé à votre chaussure, une héroïne aussi sexy qu'une planche à repasser (et bon, c'est quand même un élément important dans un jeu qui n'a déjà pas de scènar pour lui) et un acolyte Vangaa (enfin plus ou moins). A noter aussi la présence purement fan-service de Vaan et Penelo (FF 12) qui n'ont aucun intérêt dans le jeu...

On pourrait rester encore un moment sur le scènario, ses rebondissement qu'on voit arriver à des kilomètres, ses personnages tous moins cool les un que les autres et une fin vraiment mauvaise (ainsi qu'un méchant encore plus mauvais, sans rire au moins FFTA présenté un truc presque neuf de ce coté là ), le scènar est un gros gâchis et c'est quand même dommage dans un jeu où il est censé avoir une grande place (un FF en plus).
Point de vue graphisme on note pas de grand changement depuis la version GBA (des textures moins pixéllisés, quelques nouveaux sprites toussa), des effets pas toujours du meilleur effet (la téléportation avec les "soulier de fée" par exemple), on note quand même un avatar spécial pour les chef de clans rivaux et pour quelques personnages récurrent ce qui est quand même un plus par rapport à la version GBA où tout le monde à la même tronche...A contrario toute les boutiques auront la même vendeuse là où dans FFTA chaque villes avaient un vendeur différent des autres.
Niveau jouabilité pas de grosse nouveautés velues non plus, toujours impossible de se déplacer dans les villes en elle même, les menus reste les même (malgrès une refonte graphique peut être plus claire), les combats se jouent de la même façon (4 cases de déplacement de base au lieu de 3 dans le premier) à ceci prêt que les Juges non
plus aucun intérêts, mais vraiment aucun.

Un des gros reproche de FFTA pour la plupart des joueurs fût les contraintes imposée par ces hommes en armures, à chaque combats 3 interdictions ( interdit d'utiliser l'élément feu, magie blanche, attaque basique,...) qui, en cas d'infraction, offrait au contrevenant un carton jaune plus une amende puis un carton rouge, une amande et un séjour à l'ombre. Juges qui offrait par contre en cas d'utilisation d'une action opposé à l'interdiction ( magie glace, magie noire, capacités spéciales) un juge point permettant combos ou invocation de divinités... Maintenant les Juges se contente d'une bête règles (souvent idiote d'ailleurs, ne pas finir un tour dans l'eau, ne pas frapper le sexe opposé...) et en cas d'infraction une simple annulation du bonus accordé en début de combats. Respecté les règles devient quand à lui objet à récompense en item, de mauvaise qualités la plupart du temps.
Ah! Autre changement, les objets comme les armes ou les armure ne peuvent plus être acheté en magasin, non il va vous falloir trouver des ingrédients pour les fabriquer vous même (pour le compte du magasin où vous serrez ensuite contraint d'acheter les objets que vous venait de crée, capitaliste au plus haut points?)
Finis aussi les divinité (maintenant il faut s'équiper d'objet spéciaux pour pouvoir y faire appel) et les combos à 6 personnages, les juge point n'existant de toute façon plus. A la place on peut noter l'apparition de la récompense "AS" qui au bout d'un certain nombre de "AS" cumulé améliore la réussite en mission solo de vos membres.
On note aussi l'apparition de 2 nouvelles races qui malheureusement ne comporte pas beaucoup d'intérêt dans la mesure où elles ne sont dispo qu'après un certain temps de jeu, certain temps de jeu où votre équipe quasi-définitive sera déjà formée et où vous ne voudrez pas vous taper de longues séance de levelling-mise à niveau des petit nouveaux...

Toujours dans le domaine des changements radicaux: La carte du monde répartit désormais en régions (composé de petites zone), maintenant plus de guerre des clans, juste des mise au enchères des régions en questions pour savoir à qui elles reviennent. Si le système de mise au enchère est amusant, le fait que le contrôle d'un certain nombre de régions limitrophe puisse être acquis à vis et la quasi-absence de clan adversaire pose quand même un sacré problème de peps. Ok avant on pouvait pas faire 3 pas sans qu'une guerre de possession ne se déclare quelque parts mais au moins c'était vivant, c'était péchus, là c'est juste une sorte de loto qui permet d'acquérir les zone et c'est tout de même bien moins fun.

Donc FFTA c'est pas trop mal, FFT The Lions Wars c'est mieux et FFTA 2 c'est 40 euros de perdus.


Pendant ce temps: Ce week-end j'ai visionné toute la première saisons de Code Geass, je finit la deuxième cette semaines...Voire 2 ans d'un anime en l'espace de 7 jours ça fait un drôle d'effet (mais ça permet de comprendre pas mal de chose ou encore relativisé sur le départ et la fin de Lelouch...) , j'ai aussi continué une série commencée après ce billet du Néant Vert et je compte en parler la semaines prochaines après fin de visionage.
Ah! Kagami ce fait poutrer par Rin au tournois Tsundere, que voulez vous Rin à tout de même des arguments bien plus frappant que Kagami (Archer pour commencer).

Publié dans Jeux video

Commenter cet article

Nashi 16/10/2008 19:24

Ah c'est clair qu'à coté du systeme de la jauge ABS ou quelque chose comme ça c'est carrèment une autre paire de manches.D'un autre coté le T-RPG reste un style de RPG à part entière et même malgrès une certaine lenteur certain jeux sont juste très bon (les Fire Emblem par exemples)Ah! Par contre les donjon-RPG ça c'est vrais que ça craint (la saga des donjon mystere avec les opus pokémons nottament le prouve bien)

Concombre masqué 16/10/2008 01:04

Mouais, ça dénaturalise le RPG je trouve, un peu comme ces trucs au japon avec que des donjons générés aléatoirement.J'ai reconnu Tactics Advance que j'avais essayé en MOD mais... ça m'a rapidement gonflé, ce système en case par case est beaucoup - trop - lent!